18/03/2009

Des cigognes et des clochers...

C’est qui Bonne-maman

Un peu de biologie

C'est vers la mi-février que les cigognes blanches migratrices reviennent en Europe pour se reproduire.  Ici au nord de l'Espagne

Après avoir construit un nid d'un diamètre d'un mètre vingt environ, la femelle y pond de deux à six œufs de 80 grammes chacun, à 48 heures d'intervalle. Sans attendre la fin de la ponte, les parents se relaient pour couver. Avant de s'installer, l'échassier aère le fond du nid à coups de bec, puis retourne les œufs pour bien répartir la chaleur. Après 32 jours d'incubation, naissent les premiers cigogneaux, dénués de plumes, à raison d'un tous les deux jours. Un cigogneau aide son cadet à naître en picorant la coquille. Les derniers nés ont peu de chance de survivre car les aînés s'approprient toute la nourriture. Les cigogneaux grandissent très vite : deux mois après leur naissance, ils pèsent trois kilogrammes et prennent leur envol.(Wikipédia)

 

DSC01502 (2)

DSC01673 (2) (Large) (3)

DSC01629 (2) (Large)

DSC01674 (2) (Large)

DSC01704 (Large)

16:16 Écrit par Maminie dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cigognes, espagne, camino, clocher |  Facebook |

Commentaires

Aie, aie, aie.. Quelles chouettes photos...j'aime beaucoup...Mais qu'est ce qu'elles doivent avoir mal aux oreilles à l'heure de l'office!
Bisou

Écrit par : marinou | 21/03/2009

Bonjour. Merci pour ton passage et ton gentil commentaire sur mon blog. Tu as aussi marché sur le Chemin de Compostelle ? Jusqu'au bout ou seulement une portion ? Quand était-ce ? On s'est peut-être croisées sans le savoir ;-)
Bonne continuation !

Écrit par : Nautilus | 25/03/2009

génial!!!

Écrit par : flo | 10/05/2009

Les commentaires sont fermés.